Une ère nouvelle

by

DOSSIER DU MARCHÉ RICHELIEU – 28 Rue Roi

Action citoyenne, démocratie, information, dialogue, voici quelques termes qui sont de plus en plus au cœur de notre système politique. Le respect des idées doit se retrouver au cœur des discussions si nous voulons finir par avancer.

Pour moi, dans les critères de ma réflexion m’ayant mené à la demande d’un référendum, ces valeurs étaient omniprésentes.

Devons-nous être pour ou contre la réfection du marché? Ce n’est pas là le principal enjeu. Au contraire, des gens d’affaire, de culture, des milieux communautaires, travailleurs, ont décidé de dire haut et fort aux élus ce qu’ils souhaitaient prenant ainsi part à la vie et l’évolution de notre ville.

Peuvent-ils être apolitiques? Ce serait ridicule de le prétendre alors qu’ils s’impliquent directement dans un dossier très politisé, il faut faire la différence entre citoyens non-élu et apolitique!

Le 17 juillet dernier, messieurs Bibeau, Lemieux et Potvin se sont positionnés contre le projet de réfection du marché, pour des raisons qui leur appartiennent. Dans le même temps, ils ont informé les gens qu’il était de leur droit de réclamer un référendum en signant le registre afin que le règlement d’emprunt visant la rénovation du Marché Richelieu et la Salle Georges Codling puisse faire l’objet d’un scrutin référendaire.

Dans un même souci de démocratie, un Comité de Citoyens pour un référendum a déposé une pétition de plus de 1500 personnes demandant justement que se tienne ce référendum, pétition que j’ai fièrement signée.

Il est essentiel que tous les citoyens puissent être informés adéquatement et soient parfaitement conscients de ce que représente un investissement de 8 millions au cœur du centre-ville. Il faut que les discussions puissent se faire, que des séances d’informations soient tenues, avec les pours et les contres. La pyramide décisionnelle se doit d’être inversée afin que tous aient une opportunité égale de dire aux membres du conseil « Voici ce que nous voulons pour notre développement »

De voir par le biais des médias un élu du conseil reprocher à un membre d’un regroupement de citoyens de s’exprimer personnellement en faveur de la rénovation est à mes yeux de la vieille politique. De voir un élu, lors de l’assemblée publique reprocher à un regroupement de citoyens d’accueillir des gens qui pourraient un jour aspirer à des vues politiques me semble plus que limitatif et tout aussi injustifié que de reprocher à un élu de vouloir faire sa prochaine campagne électorale sur le dos d’un projet d’avancement pour notre région.

J’aimerais donc que la discussion puisse se faire dans le respect de chacun et des opinions de chacun et des valeurs de l’ensemble des gens de la communauté.

Des séances d’informations, des rassemblements publics, des opinions médiatisées rempliront les prochaines semaines de notre actualité municipale. Il est saint de voir des citoyens agir en ce sens et espérons que l’ensemble des élus aussi agiront avec cette même ouverture. Je ne voudrais plus de cette vieille politique menant à l’insulte et aux injures qui ne peuvent rien apporter de bien constructif. À titre de citoyen, je souhaite seulement pouvoir me prononcer.

Patrick Gauthier
Citoyen de Sorel-Tracy

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :