Archive for the ‘Nouvelles’ Category

Il serait temps que M. Plamondon et son parti disent la vérité

30 avril 2010

Réaction au communiqué copier-coller de Louis Plamondon

Ce qui est le plus déplorable de la politique c’est que l’information est souvent difficile à trouver afin de vraiment connaître la réalité.

 Il est possiblement vrai que le gouvernement fédéral refuse de donner la recommandation royale au projet de loi C-241. Cependant en agissant ainsi le gouvernement Harper n’a pas voulu tourner le dos aux travailleurs, mais bien continuer à gouverner comme il le fait depuis son élection permettant de faire du Canada un des pays qui se sort le mieux de la crise économique mondiale.

Or dans la réalité, le Bloc nuit en réalité beaucoup plus qu’on pourrait le croire, il faut savoir que lors du dernier budget de M. Flaherty, le plan de relance du gouvernement prévoyait un montant de 4,2 milliards en aide aux chômeurs, pourtant le Bloc a voté contre.

Le bloc dans son entêtement idéologique à ainsi voté contre :

212 Millions pour la réfection du pont Champlain
– Le gel des salaires des députés et ministres
– 15 milliards de transferts fédéraux pour le Québec
– 108 millions pour la forêt
– 183 millions pour la culture

Il faudrait des fois réaliser que nous sommes dans une époque de mondialisation des marchés et non de se refermer sur le monde. Or la réalité c’est que le Bloc en votant contre tout ce qui n’entrent pas directement au Québec vote contre les intérêts du Québec.

En conclusion,  il y a toujours deux côtés à une médaille, mais quand on est un député du Bloc, on répète uniquement le message du gourou en perdant toute capacité d’analyse, c’est probablement pour cette raison que Louis Plamondon s’approprie les propos de ses confrères en nous publiant encore un copier-coller de ce que son parti publie.

C’est dommage d’en être encore là après 25 ans!

*Source: 

http://www.tvck.org/index.php?option=com_content&task=view&id=3604&Itemid=193
http://www.louisplamondon.com/2010/avril/29a.html

« Jean Charest doit convoquer Marc Bellemare en commission parlementaire sur-le-champ! » – Gérard Deltell

14 avril 2010

Croyant sincèrement que la troisième voie au Québec peut être l’ADQ, je vais tenter d’ajouter dorénavant les communiqués du parti.

Devant les révélations de l’ancien ministre de la Justice du gouvernement Charest le chef de l’Action démocratique du Québec, M. Gérard Deltell, a sommé le premier ministre libéral de se rendre à la proposition de l’ADQ et de convoquer dès aujourd’hui Me Marc Bellemare devant une commission parlementaire de l’Assemblée nationale.

« Trafic d’influence, nomination partisane des juges, financement illicite, les allégations de l’ancien ministre libéral sont très graves et entachent les trois fondements de notre démocratie, c’est-à-dire l’exécutif, le législatif et le judiciaire. Le premier ministre du Québec est l’ultime gardien de l’intégrité de l’État québécois. Tenter de museler l’ancien Procureur général du Québec, c’est refuser de faire la lumière. J’exige aujourd’hui de Jean Charest de faire passer l’intérêt supérieur de la nation avant celle du Parti libéral et de convoquer sur-le-champ Marc Bellemare en commission parlementaire », a soutenu le chef adéquiste.

D’ailleurs, Gérard Deltell déposera cet après-midi, après la période des questions, la motion suivante : « Que l’Assemblée nationale entende en commission parlementaire Me Marc Bellemare, le plus rapidement possible, concernant le financement politique et les différentes allégations de trafic d’influence, tout en lui procurant l’immunité parlementaire. »

De plus, le chef adéquiste s’est inquiété devant les affirmations d’un collecteur du Parti libéral, Franco Fava, qui admet ce matin dans les journaux avoir participé à des nominations gouvernementales. « Les prétentions de M. Fava sont également très graves. Quand un bagman libéral affirme avoir influencé le choix du premier fonctionnaire de l’État, soit le secrétaire général du Québec, et d’autres nominations gouvernementales, c’est absolument inconcevable. Comme pour Me Bellemare, est-ce que Jean Charest tentera d’étouffer l’affaire en faisant aussi parvenir une mise en demeure à un de ses collecteurs de fonds? », a conclu Gérard Deltell.