Leçon de rigueur!

by

Je crois qu’on commence à avoir tout dit sur le sujet, mais n’en reste pas moins que ce qui ressort des médias c’est le leadership de Madame Marois qui a regroupé à ses côtés messieurs Khadir, Caire et Picard.

Pour en terminer, j’aimerais ici simplement répondre à ceux qui pourraient penser que l’ADQ a manqué de rigueur en refusant de jouer dans le beau film de Pauline Marois.

1-     Le communiqué officiel que certain blogues ont repris(ici) suppose que l’ADQ ne fait pas partie de la liste des groupes ayant demandé la tenue d’une enquête publique. Même, ceux qui diront ne pas s’en prendre à l’ADQ ont publié ce texte laissant ainsi croire que l’ADQ ne voudrait pas d’enquête publique. Or est-ce que quelqu’un doute que l’ADQ souhaite cette enquête ? C’est surement de cette rigueur dont mon collègue blogueur me parlait !

2-     Citons le journal de Québec (ici) « L’ADQ appuiera la motion réclamant la tenue d’une enquête publique élargie sur la construction, présentée par la coalition des partis d’opposition, » or une coalition c’est Union de puissances, de partis qui s’entendent contre un adversaire commun. Dans le cas présent, selon les règles régissant notre assemblée nationale, il y avait 3 députés indépendants qui entouraient Pauline Marois chef du seul parti politique reconnu présent. On parle de cohérence ici?

3-     De plus en plus dans les médias ce qui ressort c’est que messieurs Caire et Picard pourraient rejoindre les rangs du PQ, et je suis porté à y croire puisqu’ils ont quitté l’ADQ de Gilles Taillon avec fracas il y a plusieurs mois, et si vraiment ils avaient à cœur l’intérêt du Québec, ils auraient offert leurs capacités et compétences au seul parti qu’il n’ont jamais défendu les idées.

J’espère sincèrement que Eric Duhaime avait tort dans sa sortie d’hier (ici), mais je me dois de croire qu’il n’y a pas de fumée sans feu et que tant que Marc Picard ou Eric Caire ne niera pas fortement cette hypothèse, nous devrons penser que ce n’est pas impossible. C’est comme ça quand on a de la rigueur, on ne doit pas se fier juste aux apparences, un foulard blanc c’est beau, mais tellement salissant!

Au fait, quand on parle de laver plus blanc que blanc, voici donc pourquoi l’ADQ préfère ne pas jouer les vierges offensées aux côtés de Mme Marois (ici). J’espère que messieurs Caire et Picard ne pensaient pas que Pauline était au-dessus de tout soupçon?

Une Réponse to “Leçon de rigueur!”

  1. Michaël Says:

    Excellent article! Tout à fait d’accord!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :