Il faudrait peut-être ouvrir les yeux.

by

Avec un peu de mémoire, il est clair qu’on peut comprendre pourquoi on a l’habitude de rien faire et de s’écraser même quand on n’est pas satisfait de ce que nous avons!

Dans les années 90, j’ai commencé à vraiment m’intéresser à la politique. Je me fâchais quand j’entendais un animateur radio dire que les Québécois étaient un peuple de pleutre, incapable de se lever pour prendre sa destinée en main. Alors étudiant au CEGEP, j’ai vécu 2-3 batailles étudiantes contre le gouvernement. Les étudiants sortaient en force, pour de bonnes causes telles que;  non au dégel des frais, non aux frais champignons, non à la baisse des programmes de bourses… pourtant une fois en grève, on ne voyait qu’une poignée d’étudiants dans les lieux de piquetage. Après 1 semaine, le mouvement perdait la vigueur, on retournait à nos cours, on ne voulait pas perdre la session, et on ne gagnait pas grand-chose.

Hier, Jean Charest a nommé le juge Michel Bastarache afin de gérer une enquête publique. Selon Yves Boisvert, du  journal La Presse1, le mandat se résume à « enquêter sur les allégations formulées par Me Marc Bellemare concernant le processus de nomination des juges de la Cour du Québec, notamment au regard de l’influence qu’auraient exercée de tierces personnes dans ce processus, ainsi que sur le processus de nomination des juges des cours municipales et des membres du Tribunal administratif du Québec »

Personne ne se scandalise que dans un même temps, sans attendre le résultat de l’enquête, l’on décide de poursuivre Marc Bellemare. Pourtant en décidant de le poursuivre le gouvernement et Jean Charest en tête ne limitent-ils pas les conclusions du rapport?2

Pire encore, quelqu’un peut-il me dire au lendemain de la commission Gomery, ou de l’enquête Johnson sur le viaduc de la concorde, après la remise du rapport Monmarquette, ou le rapport Castonguay quelle chose ont changé? Et personne ne se réveille.

Il serait peut-être temps d’ouvrir les yeux! Ce n’est pas Pauline Marois qui changera quoi que ce soit avec le PQ. Il faut un mouvement populaire, il faut que les gens se lèvent pour mettre en place le parti qui les représentera adéquatement. Pour moi, c’est l’ADQ, la seule structure existante qui a toujours dit les vraies choses et qui peut changer des choses.

1- http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/yves-boisvert/201004/15/01-4270582-un-juge-et-son-mandat.php

2- http://actualites.ca.msn.com/grands-titres/rc-article.aspx?cp-documentid=23871357

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :