Le PQ a des belles-mères et l’ADQ a Eric Caire!

by

ref: Journal Le Devoir 2 mars 2010

Si certains doutaient de l’adage qui dit « On voit mieux la paille dans l’œil du voisin que la poutre dans le nôtre » Ce qui veut dire : Nous sommes toujours plus sensibles aux défauts d’autrui, si infimes soient-ils, qu’à nos propres défauts, si flagrants soient-ils. Voilà que Eric Caire vient de démontrer que nos vieux proverbes retrouvent toujours des racines dans la réalité quotidienne!

Vous rappelez vous, lors du dernier débat des chefs de l’élection provinciale de 2008. La chicane entre M. Charest et Mme Marois, on aurait pu résumer l’ensemble de la soirée sur les blâmes entre les deux, pas de nouvelles idées uniquement des reproches sur l’administration de l’autre.

Eric Caire, dans un souci de faire de la nouvelle politique, attaque l’ADQ. Premièrement il devrait commencer à réaliser qu’il perd de plus en plus de crédibilité de s’attaquer ainsi à un parti qu’il voulait diriger il n’y a que quelques mois. Soyons clair, moi comme adéquiste, qui continue le travail, je suis insulté des propos méprisants de M. Caire, et si jamais avec ses amis, il déciderait de lancer un nouveau parti, il ne réussira pas à me rejoindre ni moi ni bien d’autres gens qu’il démonise, car présentement il cherche juste la visibilité en tergiversant contre l’ADQ sans apporter d’idée.

Parlons donc plutôt de certaines propositions de l’ADQ

L’abolition du fond des Générations:

Suite aux déboires de la Caisse de dépôt du Québec, le fond des générations vaut moins aujourd’hui que l’argent que nous avons réussi à y déposer, le Vérificateur général donnait raison à l’ADQ en février dernier : depuis sa création, le Fonds des générations a généré un rendement négatif de 19,3 % … Quelqu’un se souvient-il qu’on dit « Qui paye ses dettes s’enrichit »

Moderniser le système de Santé :

Le poids de la santé dans le budget est de 26,9 milliards de dollars, soit 45% du budget. Dans 10 ans, il sera du double, soit 52,9 milliards et 64% du budget. L’argent n’est pas la seule façon de régler des problèmes. Il y a d’autres solutions. Quelqu’un se souvient-il qu’on dit « à toujours essayer les mêmes choses, on risque fort d’obtenir les mêmes résultats »

Bien entendu il se trouvera toujours de la belle famille pour critiquer, mais quand un individu passe son temps à frapper sur un adversaire qui essaie de se relever d’un mauvais pas, ça en dit long sur sa capacité de leadership!

Publicités

Étiquettes : ,

Une Réponse to “Le PQ a des belles-mères et l’ADQ a Eric Caire!”

  1. MarcM Says:

    …et cela fait les choux gras des médias, Le Devoir inclus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :