Ah les coïncidences!!

by

Non pas par paresse mais bien parce que je pense que c’est le genre de choses que nous devons dénoncer, je vous offre ce matin la copie d’un article du Blog « Les Analystes »

 Plus de gens le liront, plus de gens dénonceront, plus nous serons en mesure de comprendre qu’il est temps qu’on vote pour changer les choses!

Quand le hasard frappe
Par Guillaume S. Leduc

Sylvie Roy y est allée de nouvelles révélations embarassantes pour le gouvernement hier concernant l’industrie de la construction. Cette fois-ci, ça concerne les petits contrats – ceux de moins de 25 000$ – qui seraient en fait des gros contrats qu’on aurait fractionnés. La raison estfort simple : en dessous de 25 000$, le gouvernement n’a pas besoin d’aller en appel d’offre; il est légalement autorisé à donner le contrat à n’importe quelle compagnie. Or, il y a de ces hasards dans la vie qui sont vraiment incroyables, comme vous allez voir.

C’était au printemps dernier. Le gouvernement autorise deux contrats concernant le tunnel Louis-H. Lafontaine.

15 avril 2008 : le gouvernement autorise un contrat de 23 500$ afin de relocaliser des câbles électriques dans les tours du tunnel Louis-H. Lafontaine.

16 mai 2008 : le gouvernement autorise un contrat de 23 500 $ afin de procéder à des travaux électriques divers dans les tours du tunnel Louis-H. Lafontaine

Les compagnies choisies, sans appel d’offre, afin de procéder à ces deux travaux sont Électricité Grimard et Grimard 2006 inc.

Qui est derrière le groupe Grimard ?

Gilbert Grimard.

Gilbert est Vice-président du PLQ. Chez lui, on est rouge. La question ne se pose même pas et ça fait des années que c’est comme ça.

D’ailleurs, entre 2000 et 2008, Gilbert et son frère Jacques, Président de la compagnie, ont personnellement donné 16 256$ au PLQ.

Gilbert est un vrai chum. Il n’hésite pas à défendre ses amis. En avril dernier, quand François Legault a accusé les libéraux de détourner l’argent des Fonds d’Intervention Économique Régionaux (FIER) vers Montréal, Gilbert est intervenu sur la place publique.

Wo menute, Legault.

Même si plus de la moitié de l’argent destinée au Saguenay s’est ramassée à Montréal, Gilbert n’a rien à se reprocher. Le FIER-Boréal, qu’il administre avec Pietro Perrino et Valier Boivin (d’autres amis du parti), respecte son mandat, disait-il.

Gilbert est aussi président de l’Association de la Construction du Québec.

L’automne dernier, Gilbert s’est prononcé contre la tenue d’une commission d’enquête publique sur l’industrie de la construction.

Trop compliqué. Ça ralentirait tous les projets, disait-il.

Un cas isolé ?

Sylvie Roy et son équipe de recherche ont recensé 132 cas de contrats « fractionnés » en petits contrats de moins de 25 000$, qui n’ont ainsi pas besoin de se retrouver en appel d’offre.

Sur les 34,5 millions que représentent les contrats de moins de 25 000$ en 2008-2009, 20,5 millions auraient été alloués à des entreprises dont les dirigeants sont donateurs au Parti libéral.

Vraiment, quand le hasard frappe, il frappe fort.

Note : Mme Boulet, comme l’avait fait Mme Courchesne il y a quelques mois, a affirmé maladroitement que c’était légal que les entreprises fassent des dons aux partis politiques. Or, ça fait 30 ans que c’est illégal.

Julie Boulet semble mure pour prendre des vacances.

Peut-être qu’elle devrait partir en croisière.

Une Réponse to “Ah les coïncidences!!”

  1. Pierre De Saurel Says:

    Le vrai problème n’est pas de dénoncer ce fait, c’est que tous partis confondus qu’ils ont le pouvoir dans les municipalités, Québec et Ottawa, ils se mettent les mains dans l’assiette au beurre.
    Comment, comme citoyens, on peut régler ça? Avez-vous vu une once de début de révolte cette semaine? Pentoute. Pourquoi? Parce que le Québécois moyen est tellement tondu qu’il a abdiqué depuis longtemps. Et ceux qui tiennent des discours pour faire le ménage, rendus au pouvoir, oups… ils se mettent à fréquenter l’oubli. Le sauveur n’est pas encore arrivé… on risque encore de l’attendre longtemps. Combien de rappport depuis le rapport Gobeil sur la «réingénierie» de l’Etat ont été fait depuis les années 80? 30 ans plus tard, qu’est-ce qui a vraiment changé? Ah oui, une chose a changé… On est le 5e pays le plus endetté des pays industrialisés…

    Tant que les agences de crédit ne bougeront pas, rien ne changera. Rappelez-vous Bouchard en 95 après un voyage à NY. Les agences lui ont donné une scie mécanique et du gaz en ordonnant «de faire le ménage».

    Là, ca va bien, on a une grosse dette et des taux à près de 0. Imaginez dans 2 ans par exemple si les taux montent à 4 %? On est dans la bouette jusqu’au nez déjà… montez les taux et ont va se noyer dedans…

    Bon dimanche quand même!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :