C’est vraiment Caire qui démonise l’ADQ.

by

Pierre Morin, collègue blogueur écrivant sur « Ecran Radar »,que j’adore lire, répondait à mon texte, qui demandait si Eric Caire risquait de nuire au Centre-Droit. Visiblement, dans sa réponse, mon ami Morin, me démontrait avec des arguments intéressants qu’il y avait deux cotés à la médaille

J’ai tardé à réagir à ses propos. Premièrement, je me disais que la base de mon argumentaire était surtout basée sur un article assez court dans un journal. Deuxièmement, ce journal n’est pas reconnu pour favoriser les mouvements plus à droite et que par conséquent, il fallait peut-être modérer les propos que j’y avais lu.

Hier, toujours grâce à mon ami, j’ai eu l’occasion d’entendre l’entrevue d’Eric Caire à Benoit Dutrizac. Cette fois, on ne parlait pas de montage, on ne parlait pas de parole rapportées, mais bien une entrevue ou M. Caire exprimait bien librement son point de vue.

Déjà à deux minutes, M. Caire, qui semble encore vivre dans le passé de la course à la chefferie, dénonçait le fait qu’il trouvait Christian Lévesque trop à gauche pour occuper le poste de président.. (audio-1)Quand on lit entre les lignes, il ne semble pas apprécier cette nomination, ajoutant au passage que M. Deltell devait faire un gros travail auprès des militants qu’il juge trop à gauche!

« J’aimerais ici faire une confidence, en octobre dernier, j’ai voté avec fierté pour M. Lévesque comme chef de l’ADQ, je voyais en lui le meilleur rassembleur, mon second vote était allé à Gilles Taillon, j’ai tellement regretté mon choix dans les jours suivants que je m’en serais volontairement confessé. Mais je n’avais pas donné mon second vote à Caire, car il n’avait jamais réussi à me convaincre qu’il saurait ramener les gens autour de lui, sa façon méprisante de dénigrer ses adversaires m’avaient convaincu de l’éliminer de mes choix. Aujourd’hui je pense que je n’avais peut-être pas tort! Fin de la confidence »

Or si nous revenons à l’entrevue de M. Caire, ce qui me dépasse c’est le fait qu’il dénonce le coté qu’il considère trop à gauche de Lévesque, mais qu’il est tout à fait disposé à travailler avec « le père du budget de l’an 1 d’un Québec-Souverain ». Pire alors qu’on lui dit que Lucien Bouchard a saccagé les systèmes de santé, d’éducation et autres, il approuve en disant oui c’est avec lui que je veux travailler!

Je pense effectivement que les Bouchard, Legault, Facal et autres sont des candidats de choix pour rejoindre un mouvement de centre-droit, mais jamais je n’accepterai de cracher sur les Christian Lévesque, Janvier Grondin, Sylvie Roy, qui continuent de porter de leur mieux les couleurs adéquistes, pour me donner plus de crédibilité.

Éric Caire, tout comme moi, pense qu’il faut revoir nos façons de faire en matière de santé, d’éducation, de finance publique et beaucoup d’autres. Mais il oublie que le parti dont il portait les couleurs il y a seulement quelques mois n’a pas changé son programme. Le programme, qu’il défendait lui-même comme porte-parole en matière de santé, est encore le même.

J’ai un jour trouvé dommage que Gérard Deltell n’arrive pas à convaincre Eric Caire de revenir à l’ADQ. Maintenant ma réflexion évolue, et je commence à penser que c’est plutôt Caire qui ne voulait pas revenir et c’est peut-être mieux ainsi car l’ADQ qui se rebâtit en sera une avec l’envie de jouer en équipe!

Je conclurai en m’inspirant encore du texte de mon collègue blogueur Morin… « j’ai trop de respect pour les militants, ils sauront quand ce sera le temps pour eux d’écrire la prochaine page et de regarder en avant, plutôt que derrière. Je réserve mon mépris pour ceux et celles qui font en sorte de faire imploser ce parti et qui, pour arriver à leur fin, ont détourné la réalité pour se donner de la crédibilité. »

Étiquettes : , , ,

2 Réponses to “C’est vraiment Caire qui démonise l’ADQ.”

  1. Jeff Plante Says:

    Dans la mesure ou tu acceptes de dealer avec les idées plus centristes Patrick, dans le fond tu as raison, ton véhicule c’est l’ADQ. Elle s’est positionnée a cet endroit et si tu en acceptes les principes, go. Le tandem Deltell-Levesque est tout a fait a l’image des gens de centre-droit. Et Levesque a démontré dans toute la course être le plus rassembleur des 4.

    La ou je ris un peu c’est de voir Caire et son entourage rager sur la course alors qu’ils ont eu un sérieux avertissement suite a mon histoire et à la fraude du président du parti et les magouilles du comité électoral. Caire parce que ca faisait son affaire a ce moment la avait déclaré donner toute sa confiance a ces individus et au comité électoral malgré les preuves que nous avons apportées en conférence de presse (D’ou Caire avait même envoyé un représentant.)

    Donc les mêmes gens qui en qui il avait « entièrement confiance » quand c’était un autre qui était victime ca allait, mais le disque a changé quand il a gouté lui même a cette médecine.

    Tu sais Patrick, la vie est ironique des fois.

    Caire s’est de facto peinturé dans un coin et il cherche maintenant a se trouver une nouvelle famille politique quitte a ce qu’elle soit plus à gauche que l’actuelle ADQ.

  2. jozzy-online Says:

    Merci d’avoir un blog interessant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :